Sans interdit (eBook)

Prix
4,73 €

La poésie n’a nul besoin de queue, et se passe aisément de tête.

Quantité

Le poète écrit, le poème est cri.
Le poète est Je, le poème est double jeu.
A dire-lire en ce livre une tirelire de cinquante délires aux formes très variées, aux tonalités multiples, sur des thèmes éclectiques, volontiers hétéroclites.
Patryck Froissart double-joue, démultiplie et tire sur tout larigot.
Prosodie classique ou divers vers dits libres, ponctués et non.
Rimes riches, suffisantes, pauvres, croisées, embrassées, plates, ou absentes.
Lexique à huppe, mots désuets, termes modernes, ancien français, créole, brusque résurgence du rouchi de son enfance, impertinente irruption de ces mots qu’on dit gros.
Bucolisme, érotisme, cynisme, épicurisme, romantisme, banditisme, lyrisme peut-être, et fantaisie jusqu’à la comptine enfantine.
L’ensemble, contrairement à ses précédents ouvrages, n’a ni queue ni tête.

978-2-36791-106-9

Fiche technique

Nombre de pages
82
Format
eBook
Genre
Poésie
Année parution
2019

J’entends qu’en tous les bals où me portent mes bulles,

Fervent de clair de lune et friand de hasard,

L’instant me fasse amant à l’aimant d’un regard

Et se créent en secret de vifs conciliabules.

(Coups d’œil)

***

Pour fuir la chambre illusoire

Je me suis fait alouette

J’a foncé vers le miroir

Et je m’a fêlé ma tête

(Heureux qui comme Alice)

***

Le comte, ami galant, sa noce finissant,

Me convia de conjoindre en sa nuit conjugale

Ardélise exigeant qu’à sa lune initiale

Nous fussions trois gourmands à croquer le croissant.

(Oroondate)

***

Un jour vint un putois

Portant hermine et pou-de-soie

Ce pédant qui pétait plus haut que son derrière

Me piqua là mon églantine

(Cocufaction précoce)

***

© iPagination, 2019

Patryck Froissart, originaire du Borinage, à la frontière franco-belge, a enseigné dans le Nord de la France, dans le Cantal, dans l’Aude, au Maroc, à La Réunion, à Mayotte, avant de devenir Inspecteur de l’Education Nationale puis proviseur, et de diriger à ce titre divers établissements à La Réunion et à Maurice.

Longtemps membre du Cercle Jehan Froissart de Recherches Poétiques de Valenciennes, il a collaboré à plusieurs revues de poésie et a reçu en 1971 le prix des Poètes au service de la Paix et en 2017 le 3e Prix Wilfrid Lucas décerné par la Société des Poètes et Artistes de France pour son ouvrage Le feu d’Orphée.

Professeur de Lettres, rédacteur de chroniques pour le magazine La Cause Littéraire, Patryck Froissart est engagé dans diverses actions en faveur de la Francophonie.

Membre de la SGDL (Société des Gens De Lettres), sociétaire de la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France), de la SAPF (Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie), de l’ADELF (Association Des Ecrivains de Langue Française), Patryck Froissart a été en 2017 membre du jury du Prix Jean Fanchette présidé par JMG Le Clézio.

Vous aimerez aussi