Vous êtes ici : Accueil > Publications

Publication Ipagination Editions

"Vitraux de songes" de Francis E. Sicard Lundquist

image de "Vitraux de songes" de Francis E. Sicard Lundquist

Comme si l’œil se glissait dans un kaléidoscope de mots, ce recueil, composé de deux parties, plonge le lecteur dans un univers de sables mouvants qui enlisent les sens. L’expression poétique est stricte. C’est celle du sonnet classique obéissant aux rigides lois de la composition. Chaque souffle est mesuré, chaque syllabe pesée, chaque image choisie. Et pourtant, sous cette maille d’acier, se révèle instantanément la puissance esthétique d’un art poétique dont la souplesse ne laisse aucune place à l’illusion littéraire. Bien loin d’être un accessoire, le titre lui-même s’impose non seulement comme une dimension indispensable à la rigidité de la structure mais encore comme une expansion de la densité créative.

Étrangement classique, ce recueil tisse, page après page, une toile infinie de miroirs dans un labyrinthe d’idées dont le luxe et la richesse éblouissent l’esprit et envoûtent l’âme. Sans aucun doute « Vitraux de songes » ouvre-t-il un nouveau courant poétique contemporain.

 

 

Participer au concours de polars

image de Participer au concours de polars

Participez au concours d'écriture d’un polar et soyez publiés à compte d’éditeur. Jusqu'au 13 septembre 2015 inclus. Achetez ce produit virtuel comme frais de participation. Règlement complet sous l'onglet Télécharger, plus bas sur cette page dans l'iPaginastore.

Les femmes des Huxos par Suzanne Bertel-Desprein

image de Les femmes des Huxos par Suzanne Bertel-Desprein

Lisa fait une fugue, et son errance la mène dans un monde étrange où tout semble facile… trop facile pour cette jeune fille curieuse et perspicace. Sous les apparences trompeuses de sa prison dorée, elle découvre un monde cruel, peuplé de créatures inquiétantes. Dès lors, elle rassemblera toute son énergie pour changer le destin réservé aux jeunes filles captives comme elle, et échapper à l’emprise des Huxos et des Okas.

Entre peurs et sentiments, ce roman, 1er prix du concours « Lisez jeunesse », s’adresse aux grands adolescents et aux jeunes adultes. Suzanne Bertel-Desprein livre une œuvre pleine d’émotion, qui alerte sur la barbarie dont certaines femmes, dans le monde, sont encore victimes.

La prisonnière du Castel

image de La prisonnière du Castel

En 1960, Sylvain Febvre hérite d’une vieille propriété bourguignonne, le Castel, siège de nombreuses rumeurs à travers les siècles. Vingt-quatre ans plus tard, son épouse disparaît mystérieusement, lui laissant la lourde tâche d’élever seul leurs cinq enfants. Une vie bien réglée jusqu'à ce que survienne une nouvelle disparition…

David, Virginie, Nathanaël et Stéphane – le plus jeune mais aussi le plus curieux –, vont être entraînés dans une aventure où se mêlent vengeance et terribles prophéties. Perceront-ils les mystères qui planent autour de l’imposante propriété du Castel ? Échapperont-ils aux nombreux pièges et dangers qui les guettent ? À coup sûr devront-ils faire preuve de courage et de détermination !

Ce roman passionnant, conseillé à partir 16 ans, ne laissera aucun répit aux plus intrépides lecteurs…

Fugue)s( - Walid Hajar

image de Fugue)s( - Walid Hajar

Matthieu se raconte des histoires pour ne pas avoir à écrire la sienne. Lisa, elle, lasse de faire l’autopsie de sa love story, pensait qu’il suffirait de prendre le train pour y mettre un point final. Quant à Salem, trop pressé de monter à bord pour regarder la direction sur le quai, il en vient à demander si c’est vraiment là qu’il voulait arriver. Arriver, Ronnie n’aspire qu’à ça, mais parviendra-t-il à réaliser ses rêves de hip-hop sans se renier ? Sur le chemin qui sépare l’adolescence de l’âge adulte, c’est presque le même dilemme pour Céline, surtout quand ce ne sont plus seulement des papillons qu’elle a dans le ventre…

Ils se croisaient sans se connaître, se connaissaient sans se parler, se parlaient sans s’écouter. Leur rencontre ne tient qu’à un fil, qu’à une question de timing, aussi improbable que cet attentat qui frappe Paris Gare du Nord un certain 1er novembre, et vient bouleverser leurs destins, individuel et collectif. Et s’il n’était pas trop tard pour se réinventer ?

Confessions d'outre-tombe par Martine Bégné

image de Confessions d'outre-tombe par Martine Bégné

 

Charles Chiffonier, détective privé, n’a pas lâché le marteau et le chasse-clou pour une de ces missions ennuyeuses destinées à faire bouillir la marmite. Cette fois-ci c’est du trouble, du mystérieux et ça sent le fric. Avec sa quête sur ses origines inconnues et un héritage tordu, Claude Grunier, client impénétrable, l’a bien hameçonné. Un drôle d’oiseau que ce personnage qui lui impose une prime rencontre à l’ombre des cyprès, dans le cimetière désert de Sarlat-la-Canéda ! De déduction en séduction, en compagnie de la délicate Odile ou de l’ensorcelante Sacha, Charles Chiffonier a la mort aux trousses. Deux balles dans la nuque réduisent au silence sa première piste. Loin d'abandonner, il entend dérouler jusqu’au bout la pelote de cette ténébreuse affaire. S’esquisse alors une enquête sous hautes tensions...

La divine mascarade de Patryck Froissart

image de La divine mascarade de Patryck Froissart

La poésie est aussi propre à exprimer toute la beauté de la nature que toutes les laideurs dont l'homme la gangrène jusqu'à la menacer de destruction totale. De même, le poème peut être tout autant l'hymne à la grandeur de l'humanité que le pamphlet mettant à nu ses tares et ses hideurs.

L'amour, la haine, la paix, la guerre...

Dans la noblesse et dans la bassesse, dans ses conduites généreuses et magnifiques et dans ses actes d'égoïsme et de cruauté, dans les atrocités qu'il commet depuis toujours au nom des dieux qu'il vénère, l'homme est-il ou non agi par quelque volonté divine invisible qui posséderait et actionnerait toutes les ficelles?

Cette question inquiète, l'homme se la pose depuis qu'il a une âme, depuis qu'il est, justement, animé on ne sait par qui, ni par quoi, ni pourquoi.

Patryck Froissart, poète, romancier, nouvelliste, brosse dans ce sombre recueil, sans concession ni réserve, un tableau désespéré de l'état de nos sociétés, et en fait porter la responsabilité à Celui ou à Cela qui habite l'homme.

Lecture déconseillée aux dépressifs...

L'amante interdite de Christophe Vallée

image de L'amante interdite de Christophe Vallée

En pleine moitié du XXe siècle, à l'époque coloniale, une femme partagée entre les cultures africaine et européenne ose imposer sa liberté. La seule échappatoire à sa condition reste l’amour impossible et improbable qui va la lier à cet Européen, passion vouée à l’échec par-delà la mort dont il ne reste qu’un enfant sur lequel elle reportera les vestiges de son impossible désir. Reste l’épaisseur de l’Afrique, son odeur de terre nourricière qui apaise les tensions ou les exulte, que les mots de ce roman essayent d’étreindre comme la mer de l’océan Indien et les effluves de sel qu’il laisse sur la peau.

 

Le roman se lit comme un palimpseste, selon différentes techniques narratives, mettant en lumière le gouverneur, la femme aimée, le fils, le narrateur, l’auteur. La superposition de l’Afrique de la fin des années quarante avec celle des années soixante, la recherche de l’origine de la filiation à travers le fil conducteur d’un amour interdit concourent à l’émotion esthétique

Sens interdits - Ouvrage collectif

image de Sens interdits - Ouvrage collectif

L’interdit brave les sens, à moins que ça ne soit l’inverse. L’homme en recherche de sens ne rencontre parfois que le non-sens. Depuis le courage de celles qui ont osé vivre en passant par le hasard d’un panneau routier, l’horreur de l’inceste brutalement révélé, l’avenir des visionnaires jusqu’à la déchéance de certains hédonistes, iPagination vous livre le meilleur et le pire de la sensualité, sans tabou, sans voyeurisme. Au sein de ce recueil, les sens sont mis à nu. Jusqu’où oserez-vous suivre ces dix auteurs de talent ? Laissez-vous donc emporter dans tous les sens possibles !

Une fois de plus, la parole est donnée aux auteurs, tous issus du portail iPagination. Après le recueil « La dernière vague », « Sens Interdits » explore d’autres profondeurs de notre imaginaire.

 

 

 

 

La dernière vague - Ouvrage collectif

image de La dernière vague - Ouvrage collectif

Qu'on évoque les vagues tragiques des rafles d'esclaves, les vagues destructrices de la déforestation, celles du mercantilisme qui touche un à un tous les aspects de notre vie, celles de la maladie d'Alzheimer qui submergent et noient la mémoire, celles des défilés protestataires qui laissent des cadavres sur les pavés, celles des souvenirs qui fluent et refluent et sapent le moral, celles de l'immigration clandestine et de ses naufrages, celles de la folie amoureuse sur la crête desquelles chante la sirène qui précipite les hommes dans les gouffres mortels, celles de la misère qui jettent à la rue, comme des épaves à la dérive, les sans domicile fixe... la vague reste le symbole de ce qui efface à jamais, qui emporte pour toujours, qui laisse, en se retirant, soit le néant sur un sable redevenu lisse d'où a disparu définitivement toute trace de ce qui a été, soit les débris irréversiblement épars de ce qu'elle a fracassé.

 

Ce livre en est une magistrale illustration...

 

 

 

Sur ce chemin - Gisèle Prevoteau

image de Sur ce chemin - Gisèle Prevoteau

 

Catherine, la quarantaine, est DRH dans une grande entreprise. Très appréciée de sa hiérarchie, notamment pour la maîtrise dont elle fait preuve, elle est chargée de mettre en place un plan massif de licenciement. Mais Catherine est arrivée à la croisée des chemins et ne peut plus faire face aux responsabilités qui lui incombent. Elle s'enfuira, un soir, sur les routes de Normandie et sa fugue se doublera d’un voyage intérieur qui la conduira, au prix d'une grande souffrance, au plus profond de son identité et des mystères de son passé.

Les bienheureux - Patryck Froissart

image de Les bienheureux - Patryck Froissart

 À quel point le bonheur d’aimer ou d’être aimé peut-il se conjuguer avec l’acceptation de se soumettre aux exigences de l’autre, voire naître et croître à mesure que ces contraintes se changent en un asservissement s’accompagnant d’humiliations, de brimades, et, à l’extrême, de sévices susceptibles de provoquer la mort ?

 

C’est la question que posent les huit nouvelles de cet angoissant recueil de Patryck Froissart.

 

La thématique du plaisir-souffrir est ici sous-tendue par le mythe de la femme fatale, de la sirène, de la Lorelei qui joue de la fascination qu’elle exerce pour précipiter les bateliers contre les rochers où se fracassera leur esquif.

Merde, je vis... - Philippe Ducourneau

image de Merde, je vis... - Philippe Ducourneau

Fables d’un nouveau genre, les textes de ce recueil de Philippe Ducourneau constituent un concept à part dont chaque séquence se compose de trois parties. La première porte un regard admiratif et volontairement naïf sur la vie qui sait tout et peut tout faire, jusque dans les moindres détails. La deuxième renvoie à la vision étriquée de l’homme lorsqu’il se laisse prendre au piège des « appâts rances ». Et la troisième, avec son regard moqueur et frondeur, tourne le tout en dérision, en choisissant de jouer des maux qui nous blessent.

Selon le ton employé, « Merde, je vis… » peut donc exprimer aussi bien l'admiration que la consternation, tout étant affaire « d’état d'âme ou d'esprit » et du regard porté sur la vie.

 

 

La langue de l'amour 2 - Ouvrage collectif

image de La langue de l'amour 2 - Ouvrage collectif

L’amour est poème, le poème est le verbe, constamment réinventé, depuis l’origine.

L'amour est ici décliné dans l’infinité des possibles de la langue poétique : langue de l'amour pour conjurer les solitudes incontestables de notre société, langue de l'amour pour éviter les oubliettes du temps où risque de sombrer ce qui a été et qui doit rester à jamais gravé dans les cœurs, langue de l’amour qui recrée l'attachement familial, qui exprime tantôt l'unique raison d'être et d'avoir été, tantôt la totale déraison de la passion, langue de l’amour, ce sentiment le plus célébré, mais aussi le plus maudit, langue de l'amour, qui retrace des trajectoires qui auraient pu rester inédites, qui explore sans cesse de nouveaux territoires, qui invente sur chaque page de nouveaux hymnes...

Écoutons la langue de l’amour célébrer en ce recueil ce qui nous porte aux émotions les plus puissantes, les plus douces, et les plus violentes.

 

 

 

La langue de l'amour - Ouvrage collectif

image de La langue de l'amour - Ouvrage collectif

L’amour est poème, le poème est le verbe, constamment réinventé, depuis l’origine.

L'amour est ici décliné dans l’infinité des possibles de la langue poétique : langue de l'amour pour conjurer les solitudes incontestables de notre société, langue de l'amour pour éviter les oubliettes du temps où risque de sombrer ce qui a été et qui doit rester à jamais gravé dans les cœurs, langue de l’amour qui recrée l'attachement familial, qui exprime tantôt l'unique raison d'être et d'avoir été, tantôt la totale déraison de la passion, langue de l’amour, ce sentiment le plus célébré, mais aussi le plus maudit, langue de l'amour, qui retrace des trajectoires qui auraient pu rester inédites, qui explore sans cesse de nouveaux territoires, qui invente sur chaque page de nouveaux hymnes...

Écoutons la langue de l’amour célébrer en ce recueil ce qui nous porte aux émotions les plus puissantes, les plus douces, et les plus violentes.

 

 

 

Il serait une fois - Ouvrage collectif

image de Il serait une fois - Ouvrage collectif

Que sont nos villes devenues ? Et leurs habitants aussi ? Tels sont les questionnements des personnages issus de ces sept contes qui tous, se déroulent au XXIIe siècle. Vous y rencontrerez un nuage maléfique, un savant défiguré, un éplucheur de carottes, un sauveur de rêves, vous enfilerez des colliers magiques, tremblerez dans d’interminables souterrains, serez poursuivis par un jeu en 6 D et participerez, avec la complicité d’un mammifère à poils roux, à la plus grande évasion de tous les temps. De quoi ravir petits et grands.

Télécharger l'application d'iPagination

image de Télécharger l'application d'iPagination

Elle était très attendue par les auteurs et les lecteurs du site, la voici : l’application qui tient toutes ses promesses, développée par l’HETIC, la grande Ecole de l’Internet. Accédez directement au cœur des textes et aux commentaires avec cette version allégée du site qui permettra à vos tablettes et téléphones Androïd ou Apple d’afficher les pages avec une rapidité de chargement exceptionnelle. Tous les derniers textes ainsi que les sélections en accès immédiat, avec la possibilité de les enregistrer en mode hors ligne afin de reprendre leur lecture à un autre moment et ce, sans dépendre d’une connexion Internet.

 

 

Ne perdez plus votre temps dans les transports en commun ni dans les files d’attente. Où que vous soyiez, en vacances, en déplacement, lisez,et faites-vous plaisir !

Autopsie sentimentale - Véronique Brésil

image de Autopsie sentimentale - Véronique Brésil

À travers cette histoire prenante et déroutante de par les rapports humains qui sont mis en jeu, Véronique Brésil prend comme support l’éternelle énigme du couple et de sa pérennité. Ses mots justes mais jamais vulgaires nous plongent au cœur d’une relation passionnée qui interpelle quant à la puissance que peuvent revêtir les rapports fusionnels. Jusqu’où peut-on accepter l’oubli de soi et la dépendance à l’autre lorsque la perversion s’invite au festin ? Et comment s’extraire d’une spirale infernale que plus personne ne maîtrise ?

La femme du lac rouge, par Aurélie Airoude

image de La femme du lac rouge, par Aurélie Airoude

Roman/Thriller : Après une enfance passée au Viêt Nam, Hoai devient un écrivain à succès à New York. Dans ce qui deviendra un best-seller, il tente de livrer un traumatisme de jeunesse mais il manque d’inspiration. L’auteur entreprend alors un retour aux sources : la vie offre parfois une seconde chance mais tout a un prix. Une série de meurtres reprend le même mode opératoire qu’un crime commis dix-huit ans auparavant.

Un écrivain hanté par son passé, torturé par son présent, suivi par un tueur : mais qui donc est Hoai ?

Entre le corps, le cœur et la raison, assistez à une montée d’adrénaline sans précédent, à une plongée aux confins de l’intime. Un grand huit qui promet des sueurs froides. Action, suspens et passion, le tout couleur sang.

 

Découverte sur le site ipagination.com, Aurélie Airoude, auteure au talent indéniable, nous livre un premier thriller haletant qui convaincra les amateurs du genre.

 

↑ Revenir en haut de page